mardi 17 septembre 2019
De l'isobutène dans une Audi

De l'isobutène dans une Audi

C'est une première mondiale. La start-up Global Bioenergies a testé le 5 avril sur le circuit de Montlhéry (Essonne) une Audi alimentée par de l’essence contenant 34 % d'éthanol. L’innovation repose sur le fait que ce carburant est utilisable par les véhicules actuellement vendus, sans modification.

"Nous utilisons un procédé biologique qui consiste à modifier des bactéries. Lorsqu’on leur donne du sucre, ces bactéries le transforment en isobutène, permettant de fabriquer des carburants de très haute performance", détaille Marc Delcourt, le directeur de l'entreprise. Une société commune baptisée IBN-One, créée avec Cristal Union, capable de produire 50 000 tonnes de carburant par an, commercialisera ce carburant d’ici 2021.

 

Twitter
Partager

Le Betteravier français, le journal de référence des planteurs depuis 1952, qui décrypte l'actualité de la filière betterave-sucre et des grandes cultures avec ses 18 numéros et ses 2 cahiers spéciaux par an.