dimanche 25 août 2019
Tereos organise des élections dans trois régions du 3 au 5 décembre

Tereos organise des élections dans trois régions du 3 au 5 décembre

Le groupe coopératif Tereos va organiser les élections de trois conseils de région. Elle aura lieu le 3 décembre en région Nord Littoral, le 4 décembre en région Nord et le 5 décembre en région Picardie Ouest. Ces élections permettront de pourvoir les mandats de conseillers de région laissés vacants par les 70 démissions intervenues en juillet dernier.

« Ces élections permettront aux trois régions concernées d’être de nouveau pleinement représentées au sein des instances de gouvernance de Tereos, indique un communiqué daté du 30 novembre. Elles mettront un terme à une période de troubles et de politisation des enjeux qui a nui à la coopérative et elles permettront de faire de nouveau converger toutes les énergies vers la vraie priorité de Tereos, qui est économique : la création de valeur à long terme pour les coopérateurs ».

Les conseillers de région de Tereos ont un rôle d’animation important à jouer au sein de la coopérative.

Les élus démissionnaires se représentent

« Tous les élus démissionnaires (70 membres issus des trois régions) se représentent, sauf ceux atteints par la limite d’âge », explique Philippe Hennebert, un ancien membre du conseil de surveillance démissionnaire et membre de l’Association de défense des coopérateurs de Tereos (ADCT). Cette association, qui a entamé un bras de fer autour de la gouvernance de Tereos depuis l’été dernier, aurait souhaité présenter des listes, mais Tereos a préféré des candidatures individuelles. « Des coopérateurs de la nouvelle génération et qui n’ont jamais été élus ont aussi décidé de faire acte de candidature », explique le groupe, qui y voit « un signe de vitalité indéniable pour le fonctionnement démocratique de Tereos ».

À noter que les trois planteurs exclus - Xavier Laude, Gérard Clay et Gilles Bollé – ne pourront pas se représenter. L’ADCT avait déposé, le 8 novembre, une procédure de référé au tribunal de grande instance de Saint-Quentin (Aisne) pour, notamment demander leur réintégration, mais la décision de justice devrait intervenir le 20 décembre, après le vote.

Surmonter les divisions

Pour le président du conseil de surveillance de Tereos, François Leroux, « ces élections régionales sont organisées dans un esprit de rassemblement. L’enjeu du vote ce n’est pas d’opposer des camps, c’est bien de nous rassembler et de surmonter les divisions alimentées ces dernières semaines, dans l’intérêt de notre coopérative et de notre revenu de coopérateurs. Dans les trois nouveaux conseils de région qui sortiront des urnes, nous avons besoin d’hommes et de femmes libres d’esprit et désireux de travailler de façon constructive à l’avenir de Tereos ».

Le groupe annonce qu’il ne commentera pas les résultats avant le 5 décembre dans la soirée.

Pour les conseillers de région démissionnaires qui se représentent à ces élections partielles, le combat n’est cependant pas terminé. Ils demandent toujours la convocation d’une assemblée générale ordinaire réunie extraordinairement. L’ADCT annonce qu’elle a déposé 2 598 signatures au Haut Conseil de la Coopération Agricole (HCCA) et demande la convocation d’une assemblée générale de Tereos SCA, pour « doter la coopérative d’une nouvelle gouvernance ».

François-Xavier Duquenne

 

Carte des six régions Tereos. Seuls les planteurs de trois régions (Nord Littoral, Nord et Picardie Ouest), éliront leurs conseillers, selon le principe 1 homme = 1 voix.


NOMBRE MAXIMUM DE CONSEILLERS PAR RÉGION

Twitter
Partager

Le Betteravier français, le journal de référence des planteurs depuis 1952, qui décrypte l'actualité de la filière betterave-sucre et des grandes cultures avec ses 18 numéros et ses 2 cahiers spéciaux par an.