Les maladies foliaires entrainent, chaque année, des pertes de rendement de 10 à 20 % lorsqu’elles sont mal maîtrisées. Une gestion raisonnée passe par une identification du risque et une surveillance en cours de saison de chaque parcelle, afin de pouvoir intervenir, si nécessaire, au bon moment.

Identifier le risque des maladies foliaires

L’apparition et le développement de chaque maladie foliaire dépend des conditions climatiques, des pratiques culturales et de la résistance variétale. Ces nombreux facteurs font que chaque parcelle présente un profil particulier.