Depuis le mardi 12 juillet, les pompiers de Gironde ont eu à lutter contre les incendies. Ils ont pu compter sur les sylviculteurs lors des différentes opérations de déboisement explique le lieutenant-colonel Arnaud Mendousse, officier de communication pour les sapeurs-pompiers de la Gironde. Quelques jours plus tard, ce fut au tour des agriculteurs de rentrer en jeu. Grâce à leur tonne à lisier, ils ont pu ravitailler les camions de pompier et ainsi accélérer la cadence des rotations précise-t-il.

Les chasseurs du département ont aussi prêté main-forte aux pompiers dans la logistique (abattage d’arbre, préparation de repas, etc). Grâce à leur bonne connaissance du territoire, ils ont joué un rôle de sentinelle pour surveiller les reprises de feu.

Dans la commune de la Teste de Buch, un élevage a même été héliporté pour être mise en sécurité.

Le droit de propriété en question
Ravitaillement des camions de pompiers par des agriculteurs ©Facebook Jeremy Clerjeau