mardi 25 juin 2019
media connecte à la terre media connecte à la terre media connecte à la terre
Les betteraviers vont sortir leurs semoirs à partir du 21 mars. Les betteraviers vont sortir leurs semoirs à partir du 21 mars. ©FX Duquenne

Les semis de betteraves reprennent avec le printemps

Le beau temps durant la deuxième quinzaine de février a permis de lancer les premiers semis de betteraves. Ils ont très peu évolué depuis et environ 5 800 ha étaient semées le 20 mars, soit 1,3 % des surfaces prévues.

Depuis début mars, les surfaces semées en betteraves n’ont quasiment pas évolué compte tenu des pluies tombées jusqu’à lundi 18 mars. Les sols sont encore humides et les semis devraient repartir de façon significative vers le 21 mars, mais surtout début de semaine prochaine. On se dirige donc vers un retard global de l’ordre de 5 à 7 jours comparé à la moyenne des 5 dernières années.

Plus de 1 500 ha de betteraves ont été semés fin février dans plusieurs régions, dont plus de 500 ha dans le Centre-Val de Loire. Mais les travaux ont été très vite stoppés par les pluies de début mars, sauf en Limagnes où ils se sont poursuivis avec de bonnes préparations de sols pour atteindre pratiquement 1 900 ha (40 %), le 13 mars, puis 60 % le 20 mars.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, les travaux ont débuté vers le 23 février et se sont poursuivis jusqu’à début mars. Environ 500 ha étaient semés au 20 mars, soit moins 1 % des surfaces prévues. L’implantation a été réalisée dans d’excellentes conditions, mais les levées étaient très lentes. En revanche, dans l’Oise les betteraves semées sur 200 ha du 26 au 28 février commençaient à germer mi mars.

Dans l’Aisne, les semis ont été effectués du 22 au 27 février sur un peu moins de 500 ha dans de très bonnes conditions. En Normandie, un peu plus de 500 ha étaient semés le 13 mars, ce qui est exceptionnel pour la région : en effet les semis se font en moyenne vers le 25 mars. Environ 4 % des surfaces du Calavdos étaient semés le 20 mars.

En Ile-de-France, le tout premier semoir a été aperçu le 23 février en Seine-et-Marne. Entre le 24 février et le 3 mars, environ 300 ha ont été semés dans des bonnes conditions de préparation.

Dans le Nord-Est, l’Aube et l’Yonne, quelques hectares de betteraves ont été semés entre le 25 et le 28 février. Ces semis très précoces restent anecdotiques et représentent moins de 0,5 % des surfaces : 140 ha dans la Marne, 100 ha et dans l’Aube. Les conditions de sol étaient remarquablement sèches pour la saison et donc favorables aux implantations en sol argileux. Plus à l’Est en Alsace, il n’y avait aucune betterave semée au 20 mars.

F.-X. D.

 

Twitter
Partager

Le Betteravier français, le journal de référence des planteurs depuis 1952, qui décrypte l'actualité de la filière betterave-sucre et des grandes cultures avec ses 18 numéros et ses 2 cahiers spéciaux par an.