lundi 14 octobre 2019
Samuel Vandaele (à gauche), aux côtés de Didier Guilaume, le ministre de l'Agriculture. Samuel Vandaele (à gauche), aux côtés de Didier Guilaume, le ministre de l'Agriculture. ©JA

Les Jeunes Agriculteurs en ordre de marche avant leur congrès

Les JA tiennent leur congrès du 4 au 6 juin à Roanne (Loire), avec leur nouveau président Samuel Vandaele.

« Ce n’est pas parce que le chef de file est parti que la maison est en balance. Le travail continue. On est une équipe », a balayé d’un revers de main Samuel Vandaele, le nouveau président des Jeunes agriculteurs (JA), à propos du départ de Jérémy Decerle sur la liste de LaREM pour les élections européennes. « Nous comptons sur lui pour se rappeler d’où il vient et où il va. Nous saurons le lui rappeler si besoin », a-t-il ajouté. S’inscrivant dans la lignée de son prédécesseur, le producteur de céréales et betteraves seine-et-marnais entend bien peser sur les prochains débats agricoles, à commencer par la prochaine PAC qui sera débattue à Bruxelles, l’application de la loi issue des Etats généraux de l’alimentation et sur les enjeux de renouvellement des générations.

Parmi les autres chantiers : l’engagement syndical. « Nous perdons des agriculteurs, mais aussi des représentants. Nous allons nous atteler à ce problème afin de faire monter en puissance notre réseau », a expliqué Samuel Vandaele. Récemment, JA organisait en partenariat avec la CGB, sur le site de Désherb’Avenir, la troisième journée des Jeunes et Nouveaux betteraviers, pour parler entre autres de l’intérêt de l’engagement syndical. Dans l’immédiat, les JA préparent leur prochain congrès qui aura lieu à Roanne (Loire) du 4 au 6 juin, avec comme thématique : « pour une ruralité éternellement jeune », visant à donner des solutions aux problématiques rencontrées sur les territoires agricoles.

A.C.

Twitter
Partager

Le Betteravier français, le journal de référence des planteurs depuis 1952, qui décrypte l'actualité de la filière betterave-sucre et des grandes cultures avec ses 18 numéros et ses 2 cahiers spéciaux par an.