lundi 17 décembre 2018
media connecte à la terre media connecte à la terre media connecte à la terre Betteravier de l'année 2019

Vidéo : L’arrachage des betteraves version XXL aux Etats-Unis

Dans la Red River Valley, principale région betteravière américaine, près de la frontière canadienne, l’arrachage mobilise beaucoup de monde : deux personnes pour le chantier d’arrachage et environ 10 camions, car le transport est assuré par les agriculteurs.

Dave Schwerin, l’un des 510 adhérents de la coopérative Minn-Dak (Dakota du Nord et du Minnesota), est équipé d’un matériel décomposé de 12 rangs : une effeuilleuse équipée de 3 rotors et une arracheuse chargeuse, qui envoie les betteraves le plus souvent directement dans les camions, qui peuvent entrer facilement dans les champs.

Aux Etats-Unis, le matériel d’arrachage est de conception assez simple : peu d’électronique, l’arrachage se fait par des disques, le circuit de nettoyage est court avec des rouleaux et la trémie ne peut stocker que 4,5 tonnes de betteraves.

Une effeuilleuse 12 rangs neuve coûte environ 70 000 € et l’arracheuse 12 rangs 160 000 €. Un chantier complet 12 rangs coût donc environ 230 000 €. À cela, il faut ajouter un tracteur de 180 CV (150 000 €) pour l’effeuilleuse et un autre de 360 CV pour l’arracheuse (330 000 €).

Un chantier 12 rangs peut avoir un débit de 4 hectares à l’heure !

Les intégrales ne sont pratiquement pas utilisées aux États-Unis, sauf dans le Michigan.

François-Xavier Duquenne

Media

Vidéo réalisée par D&D Schwerin Farms, Minnesota
Twitter
Partager
Partager

Le Betteravier français, le journal de référence des planteurs depuis 1952, qui décrypte l'actualité de la filière betterave-sucre et des grandes cultures avec ses 18 numéros et ses 2 cahiers spéciaux par an.