Réussir son désherbage mécanique

Un sol nivelé et rappuyé dès le semis ainsi qu’une population homogène faciliteront le réglage des outils et favoriseront l’efficacité du désherbage mécanique. Pour réussir à désherber mécaniquement le rang de betterave il est nécessaire de créer un décalage de stades entre les betteraves et les adventices en réalisant un ou deux traitements chimiques en plein ou localisé. Les réglages des outils de désherbage mécanique doivent être ajustés selon le type de sol et selon le stade de la culture. La plage optimale de réalisation d’un désherbage mécanique sur le rang est entre 4 et 10-12 feuilles vraies de la betterave. Avant il y a un risque de perte de pieds, au-delà un risque de blesser des feuilles, qui freinerait le développement de la culture. L’efficacité sur le rang dépend du stade des adventices, elle sera bonne jusqu’au stade cotylédons des adventices. Il est recommandé d’attendre un ressuyage suffisant du sol en cas de pluie pour désherber mécaniquement. Par exemple pour une pluie inférieure à 15 mm il est nécessaire d’attendre un jour pour un limon et jusqu’à quatre jours pour un limon battant. L’intervention doit avoir lieu en absence de pluie et sans pluies prévues dans les 48 heures suivantes pour éviter un repiquage des adventices.

Efficacité et coût des différentes stratégies

Les graphiques présentés ci-contre montrent l’efficacité, la réduction d’indicateur de fréquence de traitement (IFT) et le coût de six stratégies de désherbage alliant chimique et mécanique. Il est possible d’atteindre jusqu’à 50 % de réduction d’IFT pour les stratégies où deux passages chimiques sont remplacés par deux passages mécaniques.

Les coûts pour les stratégies combinées – chimique et mécanique – varient entre 140 € et 208 € par hectare. L’amortissement est calculé sur 50 ha de betteraves pour une durée de quinze ans (dix ans pour les moulinets), avec une estimation d’utilisation selon les conditions climatiques de sept années sur dix. Les coûts sont calculés pour une utilisation uniquement sur betteraves. Il est cependant possible de les réduire en utilisant les outils sur d’autres cultures : la bineuse sur d’autres cultures sarclées et les autres outils sur toutes cultures.

Merci Dolly !
©ITB
Merci Dolly !
Merci Dolly !

Et les robots désherbeurs

Lors de Désherb’Avenir VI à Berny-en-Santerre (Somme) en 2019, le robot de désherbage mécanique du constructeur Naïo Technologies de la Ferme 3.0 était présenté pour biner des betteraves. Ce robot bine de manière autonome les cultures sarclées. Il a l’avantage de limiter le besoin en main-d’œuvre, en revanche le débit de chantier (environ 5 ha par jour) peut être limitant dans certaines situations. L’ITB continue de suivre des expérimentations avec des robots qui seront présentés lors de la prochaine édition de Désherb’Avenir, en 2021, à La Brosse, Santeau (Loiret).

Ce qu’il faut retenir

Une population homogène et un sol bien préparé facilitent le désherbage mécanique.

Intervenir sur un sol ressuyé et sans pluie prévue dans les 48 heures suivantes.

Adapter le réglage et les équipements au type de sol et au stade de la culture pour un résultat optimal.