La baisse sera moins forte que prévu. Après des prévisions ce printemps qui faisaient état d’un recul marqué de plus de 10 % pour 2020, les ventes de matériels agricoles neufs devraient limiter la casse pour reculer de seulement 5 %. « C’était initialement ce qui était prévu avant la crise sanitaire », souligne David Targy, le responsable du pôle économique du syndicat Axema. Le coronavirus a finalement eu moins d’impact sur les ventes du secteur qu’anticipé. Le chiffre d’affaires du marché français des agroéquipements devrait se situer à 5,801 milliards d’euros, contre 6,106 Mds€ en 2019, qualifié « d’année exceptionnelle ». « 2020 devrait rester comme étant la troisième meilleure année du secteur depuis 2010, s’est félicité David Targy. Une grande partie du retard accumulé durant la période de confinement a été comblée de façon inattendue et inespérée depuis cet été ».

L’impact du plan de relance pour 2021

Difficile encore de prévoir ce que donnera l’année 2021 en termes d’activité. Le marché pourrait se tasser à nouveau de 5 %. Deux raisons pourraient expliquer cette évolution, selon Axema : la conjoncture agricole morose en grandes cultures et viticulture et l’aspect cycle traditionnel du marché des agroéquipements. Reste l’inconnue des effets du plan de relance annoncé par le gouvernement. Il prévoit 250 millions d’euros fléchés vers les agroéquipements dont 135 millions sous forme d’aides et de subventions à l’investissement des agriculteurs en matériel agricole. « Ces crédits aideront la croissance des TPE, PME et startup spécialisées dans les nouvelles technologies et donneront les moyens aux industriels d’innover et de produire. Mais nul ne sait si les achats aidés et subventionnés de matériels viendront s’ajouter ou se substituer aux dépenses prévues par les exploitations agricoles, ETA et Cuma », a souligné Frédéric Martin, le président D’Axema.

Les règles d’attribution du plan d’aides au renouvellement de matériels devraient être connues pour la fin de l’année avec une mise en application dès le 1er janvier 2021.