mercredi 19 juin 2019
media connecte à la terre media connecte à la terre media connecte à la terre
L'épandeur Amazone est équipé d'un capteur WindControl mesurant le sens et l'intensité du vent. L'épandeur Amazone est équipé d'un capteur WindControl mesurant le sens et l'intensité du vent. ©Amazone

La répartition des engrais sous contrôle chez Amazone

Via des capteurs radar, un système de pesée et même une mesure du vent, la firme allemande propose différents équipements pour contrôler en continu la répartition des engrais et ajuster la précision de l’épandage.

La gamme d’épandeurs d’engrais traînés Amazone comprend d’un côté les modèles ZA-V allant jusqu’à 36 m d’épandage et de l’autre les ZA-TS, version plus haut de gamme, dont la largeur de travail atteint 54 m. Leur capacité de trémie va de 1 700 à 4 200 litres. Les ZA-V et ZA-TS sont disponibles avec ou sans la pesée embarquée, une option que 70 % des clients environ choisissent actuellement, en raison principalement du bon contrôle du dosage offert par cette option. Le principe comprend un double châssis équipé de pesons pesant 200 fois par seconde et déclenchant un étalonnage du débit tous les 25 kg. L’information de pesée est transférée sur le terminal de l’épandeur qui gère alors l’ouverture des trappes en fonction de la vitesse d’avancement et de l’objectif de dose/ha à respecter.

Surveillance radar de la répartition

Pour assurer en plus une bonne répartition transversale de l’engrais, Amazone a développé l’Argus-Twin. Il se compose de deux blocs de sept radars répartis de chaque côté de l’épandeur. Insensibles aux poussières et aux salissures, ces capteurs analysent en continu le flux et la direction de projection. Le système se régule en direct via une action sur le vérin électrique qui pilote l’introduction de l’engrais au niveau des trappes. Chaque côté fonctionne de manière indépendante afin de parvenir à la répartition optimale de l’engrais. La gestion est assurée par le terminal Isobus, placé en cabine, sur l’écran duquel le chauffeur visualise le résultat obtenu.

Répartition par “tronçons”

Grâce à différents équipements proposés en option, les épandeurs Amazone permettent de faire varier la forme de la nappe d’épandage pour une fertilisation adaptée à toutes les configurations. Ainsi, en utilisant les déflecteurs amovibles, à commande manuelle ou hydraulique depuis la cabine, le chauffeur peut travailler depuis le bord du champ et couvrir uniquement l’arrière du tracteur ainsi que le côté tourné vers la parcelle. Pour le passage en périphérie, le déflecteur de bordure permet au chauffeur de s’adapter si le champ se trouve par exemple le long d’un cours d’eau, afin de préserver une bande sans engrais et respecter ainsi la réglementation. Grâce au réglage électrique du système d’alimentation, les zones extérieures se gèrent sur un principe proche des « tronçons ». Les appareils à entraînement hydraulique équipés du pack Hydro possèdent une gestion indépendante des régimes de rotation des disques droite et gauche. En mode manuel, le chauffeur peut ainsi contrôler huit tronçons séparés en appuyant sur des touches au niveau de la console. En mode automatique avec le GPS Switch, ou un autre mode de coupure, le système peut alors gérer jusqu’à 128 tronçons différents. Toutes ces options sont réunies dans les modèles de la série Platinium dotés notamment du terminal Isobus Amapad. Du côté des équipements, la firme allemande met aussi l’accent sur plusieurs points forts comme par exemple la bâche de protection repliable et les roulettes de manutentions pivotantes. Ces dernières se tournent facilement avec le pied, d’un quart de tour : le chauffeur n’a pas besoin de les ranger et il ne risque pas non plus de les oublier s’il doit dételer son épandeur dans un lieu différent de celui où il le stocke habituellement. Autre dispositif apprécié des agriculteurs : le capteur de trémie vide. Cette sonde avertit le chauffeur quand le niveau est bas d’un côté ou l’autre de l’appareil.

Freinage homologué 50 km/h sur les épandeurs traînés

Amazone dispose aussi de modèles traînés nommés ZG-TS. Ces matériels sont homologués au niveau européen avec un essieu conçu pour freiner à 50 km/h, y compris quand la trémie est pleine. L’intensité du freinage est en effet régulée selon la charge de l’épandeur. La trémie peut se remplir avec un godet. Afin de faciliter le travail du chauffeur, Amazone équipe ses épandeurs d’un système astucieux déclenchant le clignotement des feux quand la charge se rapproche de la quantité indiquée au préalable sur la console de commande. Une fois cette charge atteinte, les feux restent allumés, indiquant qu’il n’est plus nécessaire d’en rajouter. Les épandeurs traînés ZG-TS peuvent recevoir tous les équipements de précisions proposés sur les modèles portés.

Julien Dedenon

Twitter
Partager

Le Betteravier français, le journal de référence des planteurs depuis 1952, qui décrypte l'actualité de la filière betterave-sucre et des grandes cultures avec ses 18 numéros et ses 2 cahiers spéciaux par an.