mercredi 17 juillet 2019
Didier Guillaume, ici en 2016, est le nouveau ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation. Didier Guillaume, ici en 2016, est le nouveau ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation. ©Mathieu Delmestre

Didier Guillaume nommé ministre de l'Agriculture

Après plusieurs semaines de rumeurs, c’est finalement Didier Guillaume, 59 ans, sénateur de la Drôme depuis 2008, qui est nommé ministre de l’Agriculture, ce 16 octobre dans le cadre du remaniement du gouvernement d’Edouard Philippe. Il remplace Stéphane Travert, qui quitte le gouvernement, après seulement un an et trois mois de présence.

Militant au parti socialiste (PS) depuis le début des années 1980, et proche de François Hollande et de Manuel Valls, Didier Guillaume connaît depuis longtemps les questions agricoles. De 1998 à 2002, il est conseiller politique de Jean Glavany, alors ministre de l’Agriculture et de la Pêche. Sénateur depuis 2008 de la Drôme, il suit régulièrement les sujets agricoles.

Auparavant, il est élu maire de la commune de Bourg-de-Péage (Drôme) en 1995, devenant ainsi le premier maire de gauche de cette commune traditionnellement acquise à la droite.

En 2004, il devient président du conseil général de la Drôme et démissionne de son poste de maire pour devenir premier adjoint chargé des finances, afin de respecter la loi sur le cumul des mandats.

Le 21 septembre 2008, il est élu sénateur dans le département de la Drôme au premier tour. Il quitte alors la mairie de Bourg-de-Péage. Il devient alors membre de la Commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire.

Il est vice-président du groupe socialiste au Sénat de septembre 2008 à octobre 2011, puis 1er vice-président du Sénat du 5 octobre 2011 jusqu'à son élection à la tête du groupe socialiste et apparentés du Sénat le 15 avril 2014. En janvier 2018, il démissionne de la présidence du groupe socialiste et rejoint, le 22 mai 2018, le groupe Rassemblement démocratique et social européen (RDSE).

A.C.

Twitter
Partager

Le Betteravier français, le journal de référence des planteurs depuis 1952, qui décrypte l'actualité de la filière betterave-sucre et des grandes cultures avec ses 18 numéros et ses 2 cahiers spéciaux par an.