dimanche 20 octobre 2019
Expérimenter le désherbage de demain

Expérimenter le désherbage de demain

L’ITB est impliqué dans un dispositif d’expérimentation de plein champ baptisé “Digifermes” sur l’évaluation des technologies numériques pour l’agriculture, aux côtés d’Arvalis, de Terres Inovia et de l’Institut de l'élevage (IDELE). C’est dans le cadre de ce dispositif qu’a été évalué en 2017 sur la Digiferme de Boigneville (91) le robot désherbeur créé par la société Ecorobotix.

Le robot applique une pulvérisation localisée sur les adventices grâce à ses deux bras mécaniques, après identification des adventices par une caméra placée à l’avant. Pour étudier la capacité du robot à détecter les adventices, un colorant à base de bleu de méthylène a remplacé l’application d’herbicide afin de repérer les plantes touchées et non touchées. Les résultats obtenus sont encourageants mais des ajustements sont encore nécessaires. La principale difficulté du désherbage de la betterave est la nécessité d’intervenir à des stades très précoces des adventices pour les contrôler efficacement. Les banques d’images doivent être enrichies pour une meilleure reconnaissance. L’essai se poursuivra l’an prochain avec un robot dont les performances devraient avoir été améliorées.

Ce robot présente l’intérêt d’être autonome grâce à ses panneaux scolaires, et polyvalent ; il est également testé sur prairie (contre les rumex) et sur colza, dans le cadre des Digifermes.

Institut technique de la betterave (ITB)

Twitter
Partager

Le Betteravier français, le journal de référence des planteurs depuis 1952, qui décrypte l'actualité de la filière betterave-sucre et des grandes cultures avec ses 18 numéros et ses 2 cahiers spéciaux par an.