lundi 10 décembre 2018
media connecte à la terre media connecte à la terre media connecte à la terre Betteravier de l'année 2019
Les champs de betteraves ont particulièrement souffert de la sécheresse. Les champs de betteraves ont particulièrement souffert de la sécheresse. ©ITB

Betteraves : des rendements attendus en forte baisse

Conséquences d’un été chaud et sec, les prévisions de rendements en betteraves sont attendues en forte baisse : 86 t/ha à 16°S, selon le service technique de la CGB.

Le manque d’eau et les fortes chaleurs n’ont pas épargné les champs de betteraves cet été. Selon le service technique de la CGB, les précipitations sont ressorties à 52 % de la normale en juillet et à 70 % en août. Les températures ont, elles, été supérieures à la normale de 3,3° c en juillet et de 2,5 °C en août, dans les principales régions betteravières.

Conséquences de cela, les rendements betteraviers sont d’ores et déjà attendus en nette baisse. L’Institut technique de la betterave (ITB) a d’ailleurs revu à la baisse ses prévisions le 29 août, avec un recul de 0,5 t/ha de sucre durant l'été, pour atteindre 13,4 t/ha.

De son côté, dans ses dernières prévisions du 30 août, le service technique de la CGB estime le rendement betteravier à 86 t/ha à 16°s, soit un net recul par rapport à l’an passé (96,1 t/ha à 16°s), mais également par rapport à la moyenne des cinq dernières années (89,5 t/ha à 16°s).

A.C.

Twitter
Partager
Partager

Le Betteravier français, le journal de référence des planteurs depuis 1952, qui décrypte l'actualité de la filière betterave-sucre et des grandes cultures avec ses 18 numéros et ses 2 cahiers spéciaux par an.