dimanche 20 octobre 2019
Territoires  : la FNEDT, entre inquiétudes et opportunités avant son congrès ©FNEDT

Territoires : la FNEDT, entre inquiétudes et opportunités avant son congrès

Fiscalité, changements climatiques et développement des nouvelles technologies figureront parmi les sujets évoqués par la Fédération nationale des entrepreneurs du territoire (FNEDT) lors de son congrès à Ajaccio (Corse) les 1er et 2 juin.

Le secteur agricole est en profonde mutation, et avec lui les entreprises de travaux agricoles (ETA) et forestiers (ETF). Consciente de cette nouvelle donne, la Fédération nationale des entrepreneurs du territoire (FNEDT) a choisi, pour son 86e congrès qui se tiendra à Ajaccio (Corse) les 1er et 2 juin, le thème « Réinventer nos entreprises ». Son président, Gérard Napias, s’estime inquiet de certaines nouvelles dispositions fiscales. Il souhaite que les parlementaires reviennent sur une disposition prévue par la loi de finances 2018 incitant les agriculteurs à développer les prestations de services. « L’article 24 de la loi fait passer de 50 000 à 100 000 euros le montant maximum des bénéfices industriels et commerciaux qu’un agriculteur peut rattacher au bénéfice agricole », a expliqué Gérard Napias. Pour lui, c’est donner le risque à l’agriculteur de « s’endetter sur une moissonneuse pour réaliser 20 000 à 30 000 euros de prestations ». Les entrepreneurs s’inquiètent également d’une suppression possible du remboursement de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), spécifique à l’agriculture. « Stéphane Travert nous a dit que le remboursement n’était pas remis en cause. Pourtant, son conseiller a précisé que cela faisait partie des discussions générales », pointe le président de la FNEDT. Pour lui, une telle décision serait en contradiction avec l’interdiction annoncée du glyphosate qui risque d’entraîner une augmentation de l’utilisation des tracteurs pour désherber, et, avec elle, la consommation de carburant.

Changement climatique et technologies
Autre préoccupation pour la FNEDT, celle du changement climatique. Le sujet sera largement évoqué lors du congrès. Une table ronde sera d’ailleurs organisée sur le thème : « Atténuer le changement climatique : nos machines pourront-elles encore être utilisées dans 20 ans ? Quelles solutions déjà proposer à nos clients ? ». Autant d’opportunités nouvelles à imaginer pour les ETA. Des opportunités, il en sera également question avec les nouvelles technologies et la robotique. Un espace « Innovation et technologies » présentera les dernières propositions des constructeurs d’agroéquipements. Un “village” où seront présentées les initiatives en matière de responsabilité sociétale des entreprises sera également mis en place durant les deux jours.

A.C.

Twitter
Partager

Le Betteravier français, le journal de référence des planteurs depuis 1952, qui décrypte l'actualité de la filière betterave-sucre et des grandes cultures avec ses 18 numéros et ses 2 cahiers spéciaux par an.